Connect with us

Sélections nationales

La France avec l’Angleterre, la Suède et l’Irlande pour les qualifications à l’EURO 2025

Published

on

L’Équipe de France n’a pas été vernie au tirage au sort des qualifications à l’EURO 2025. Elle est tombée dans le groupe de la mort avec l’Angleterre, la Suède et l’Irlande. 

Même en étant chapeau 1 de ces qualifications à l’EURO 2025, l’équipe de France pouvait s’attendre à un groupe relevé en fonction du nouveau système mis en place par l’UEFA pour ces qualifications. Et on peut dire que les Bleues ont été servies. Le premier adversaire tiré fut l’Angleterre, champion d’Europe en titre et présent dans le chapeau 2 après avoir échoué à se qualifier pour le Final 4 de la Ligue des Nations. On se dit que ça commence dèja fort mais c’est pas terminé car Gaëlle Thalmann, toute fraiche retraitée et qui réalisait le tirage au sort ce mardi, nous offre la Suède dans le chapeau 3. Les demi-finalistes du dernier Mondial étaient l’épouvantail de ce chapeau. Et comme si cela nous suffisait pas, on termine avec l’Irlande de la star Katie McCabe qui a réalisé un parcours sans faute dans son groupe de Ligue des Nations et arrivera sans complexe.

Qu’en est-il des autres groupes de la Ligue A

Les autres groupes nous offriront également des affiches alléchantes. Les Championnes du Monde Espagnoles feront face au Danemark comme principal adversaire mais devront également se méfier de la Belgique de Tessa Wullaert et de la République Tchèque de Kateřina Svitková. L’Allemagne, de son côté, affrontera son voisin Autrichien, ce qui offrira de belles retrouvailles étant donné que beaucoup d’internationales autrichiennes jouent en Bundesliga. Le groupe sera complété de l’Islande et de la Pologne, également remplies de joueuses du championnat allemand.

Enfin, le dernier groupe de la Ligue A qui est le premier (A1) en tant que tirage réalisé verra les Pays Bas face à de très sérieux adversaires. Il faudra vite se remettre de la déception du Final 4 pour les Orange qui joueront la Norvège d’Ada Hegerberg, Caroline Graham Hansen et pléthores d’autres stars mais également l’Italie que Lineth Beerensteyn connait bien et la Finlande, invaincue depuis juillet 2023 et qui ne cesse de surprendre.

Ligue B

Pays hôte de l’EURO 2025, la Suisse est bien évidemment déjà qualifiée mais elle participera aux qualifications pour se jauger et statuer également de son indice européen à l’avenir. Son ancienne gardienne, Gaëlle Thalmann leur a donné trois adversaires qui devraient être à leur portée : la Hongrie, la Turquie et l’Azerbaïdjan.

L’Écosse tombe elle dans un groupe plus relevé avec la Serbie de Jovana Damnjanovic et Jelena Cankovic, la Slovaquie de Dominika Skorvankova et Israël de Sharon Beck. Reléguée en Ligue B, le Portugal devra assumer son rang de favori face à la jeune équipe Bosniaque et deux nations à ne pas prendre à la légére que sont l’Irlande du Nord emmenée par Simone Magill et Malte emmenée par Haley Bugeja. Enfin le Pays de Galles fera face à la Croatie, l’Ukraine et le Kosovo. Les coéquipières d’Erëleta Memeti ne seront pas à prendre à la légère.

Ligue C

La conclusion de tous ces groupes passe par la Ligue C où il y’a 19 nations et donc un groupe supplémentaire. Le groupe attirant le plus d’attention de la part du public sera celui de la Slovénie et de la Lettonie tombées ensemble et qui feront face à la Macédoine du Nord et à la Moldavie. En plus des stars telles que Lara Prasnikar, Zara Kramzar ou Olga Sevcova on aura d’autres stars dans les autres groupes. Lisette Tammik essaiera d’aider son Estonie à dompter l’Albanie et le Luxembourg. Veatríki Sarrí aura elle pour mission, avec la Grèce, de dominer le Montenegro, Andorre et les Iles Féroé. Les deux derniers groupes verront la Biélorussie avec la Lituanie, Chypre et la Géorgie tandis que la Roumanie sera face à la Bulgarie, l’Arménie et le Kazakhstan.

Populaires